Misère


je me demande pourquoi c’est pas la première expression que j’ai mis sur ces pages, vu que je le dis 12 fois par jour. Alors on peut le dire souvent, du style, «ouffff, misère ! « quand on croise une Sbab (ajouter «quelle belle saison» si on est en été), ou alors «ah oui mais là, c’est un peu la misère ton truc, ça m’arrange pas», ou encore «misère, comme je suis défracté, là…», bref, on le mets dans toutes ses phrases et on constate que c’est très contagieux.

,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.