À fortiori


À l’origine, ça vient du stage de 4eme d’un pote dans une caserne.

Ça se prononce avec un accent marseillo-belge (très technique) du genre A FOrtioRRi. Ça se place partout, et surtout là où ça ne sert a rien, suivi d’un heu…

Exemple :

– t’a du feu ?

– à fortiori, heuuuu, je dirai que oui (prononcer le reste de la phrase avec le même accent).

Envoyé par Igor

,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.